Ear Party!

Mini créoles, puces d’oreilles (studs), ear cuff, bijoux d’oreilles…comment réaliser le parfait « stacking » ?

Et d'ailleurs, le "stacking" c’est quoi au juste ? On entend pas mal de nouvelles expressions mais on ne sait pas toutes exactement ce que c'est...Et nous, c'est en vivant à Los Angeles qu'on a bien compris les nuances!

Donc on vous explique tout:
- Le stacking c’est l’accumulation de bijoux aux oreilles, aux poignets, ou aux doigts.  
- Le layering en revanche c'est l'accumulation et la superposition de bijoux autour du cou.

 

piercing oreilles

crédit photo: @chiaraferragni

crédit photo: @mariatash

Vous l’aurez remarqué : c’est LA tendance des dernières années ! 

Aujourd’hui les multi piercings aux oreilles ne sont plus réservés qu’aux punk ou rockeurs des années 80.

De plus en plus de femmes, tous styles et milieux sociaux confondus, se font percer un 2e,3e ou 4e trou, le cartilage ou l’helix, pour habiller leurs oreilles qui deviennent véritablement l'expression de notre goût et de notre style, et le reflet de notre personnalité.

Oui mais voilà : on ose pas forcément franchir le cap du piercing parce qu’on se dit
qu’on ne saura pas comment accessoiriser, et on est pas toutes des expertes de la mode pour savoir quelle boucle, puce, mini créole, mini pendante ou ear cuff (bague d’oreille pour les averties!) porter...

Alors pour vous aider, et parce qu’on a vécu à Los Angeles dans la ville temple du piercing, Sweet Madness on vous a concocté un petit guide pratico pratique. 

Un trou : on met

  • une boucle d'oreille classique. On peut bien entendu tout se permettre de porter, pas de difficultés particulières pour savoir comment mixer.

Deux trous : on met

  • mini créole + puce d’oreille.
  • mini créole + mini créole côte à côte (pas forcément le même modèle).
  • créole moyen format (1er trou) + mini créole (2e trou).
  • une puce d’oreille dans chaque trou.

+ On peut oser un ear cuff quelque soit le combo !

 crédit photo: @mariatash

Trois trous : ça devient plus technique ! On met :

  • mini créoles dans chaque trou (valeur sûre on ne prend pas de risque).
  • jolies puces d’oreilles dans chaque trou (idem valeur sûre, en revanche on sélectionne avec soin les puces !).
  • jolie puce d’oreille ou boucle (1er trou) + mini créole (2e trou) + puce d’oreille (3e trou).
  • grande créole (1er trou) + moyenne créole (2e trou) + petite créole (3e trou).
  • boucle d’oreille (1er trou) + boucle d’oreille (2e trou) + puce d’oreille.

 

crédit photo: pinterest Phoebe Tonkin

crédit photo: @sweetmadnessofficial 
"puces d'oreilles quatre diamants trinity" en vente sur le site

crédit photo: @sweetmadnessofficial 
"boucles d'oreilles croissant charlotte" en vente sur le site

Piercing du cartilage l'Helix :

L'élégance et la discrétion sont de rigueur sur ce type de piercing.

Seule une mini créole ou une puce d’oreille discrète nous semblent garantir le respect de ces critères.

 

 Crédit photo: pinterest Sienna Miller

 

multi ear piercings

 crédit photo: @sweetmadnessofficial
"puce d'oreille taillé poire avec fine chaînette" en vente sur le site

Piercing du Tragus:

Piercing réservé aux plus aguerris. Idem que pour le cartilage, seule une mini "mini" puce d’oreille ou une mini créole nous semblent être le bon choix.

 

Crédit photo: pinterest Scarlett Johansson

Convaincue? Vous souhaitez franchir le cap et vous faire d'autres piercings?

On le rappelle au cas où: on ne se fait pas percer un 3e trou, le cartilage ou le tragus au pistolet! On choisit un perceur sérieux dans un salon propre, et on le fait à l'aiguille (on vous rassure la douleur ne dure qu'un quart de seconde!).

On ne le fait pas non plus sur un coup de tête, ce sont des piercings (notamment le cartilage) qui nécessitent beaucoup de soin et de patience pour cicatriser complètement.

Dans tous les cas, quelque soit le nombre de trou, on peut ajouter un fameux ear cuff pour booster et pimenter notre combo !

On garde à l’esprit qu’il n’y a rien de pire qu’une oreille avec multi piercings ornée de boucles qui ne sont pas adaptées : on n’hésite donc pas à investir dans de belles pièces qu’on gardera des années.

De façon générale, pour réaliser un bon stacking, on se fait surtout confiance et on n'hésite pas essayer de mixer différentes boucles pour trouver SON parfait combo, adapté à SON style.

 

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés